Présentation des compagnies

La Commedia dell’arte et les personnages des farces napolitaines redonnent souffle, au 16e siècle à travers l’Europe, à l’art le plus ancien du monde, celui du théâtre du geste et de l’interaction.

Dans chaque pays émerge alors une figure emblématique et burlesque : Guignol en France, Don Cristóbal en Espagne, Pulcinella en Italie, Punch and Judy en Angleterre…

El Teatro Arbolé – Espagne

Le Théâtre Arbolé de Saragosse, théâtre de marionnettes à gaine, en retrouvant Guignol, constitue un modèle fidèle de ce que fut le théâtre jadis et qu’il s’obstine à raviver. Les farces qu’il propose où intervient le gourdin, instrument cathartique, libèrent l’esprit et le rire de leur public.

Giancarlo Santelli – Italie

Giancarlo Santelli, méridional, est né en 1960 à Sant’Elmo in Colle (Bari). Il a travaillé jusqu’à 16 ans avec les artisans du coin. Il déménage à Parme où il commence à travailler avec les marionnettes de la région Emilia. Il vit maintenant à Rome, où il donne des spectacles au Jardin du Pincio et se dédie à la construction des masques en cuir, sa passion.

Dan Jemmett – Angleterre

Dan Jemmett, né en 1967 à Londres, s’initie très jeune au jeu de la marionnette au Norwich Puppet. À 20 ans, il commence à mettre en scène Punch and Judy, équivalent britanique de Guignol, en plus violent et plus chaotique. La rage de ces figures de bois ne cesse d’inspirer son propre travail théâtral.